New Lighstscapes

Chaque lieu a sa poésie,  ses hasard, ses surprises.
Mon plaisir est de les découvrir de nuit, endormis sous la lune, de les réveiller avec de la couleur, de les maquiller de lumière pour en révéler le caractère et, avec patience, de les amener à un demi-jour.
Ici les lieux ne sont plus simplement enregistrés mais ils sont parcourus physiquement, investis, interprétés, enluminés.
L’image n’est plus un instantané, elle accumule le temps, condense la durée, superpose des moments.
On renoue avec le vrai sens étymologique du mot « photographie ».
C’est du « photoshop » grandeur nature, en plein air, sous les étoiles.

Charles Weber

Each place has its poetry, its hazards, its surprises.
I take pleasure discovering them at night, asleep in the moonlight; waking them up with color, making them up  with light in order to reveal their character and, patiently, bringing them up to a dawn’s early light.
The sites here are no longer simple photographic records; they are physically run through, endowed, interpreted, enhanced.
The image is no longer a snapshot, it accumulates the time, condenses the duration, superimposes moments.
One reconciles with the real etymological sense of the word «photography».
It is «photoshop» actual size, outdoors, under the stars.

Charles Weber